On jouait déjà avant ta naissance, donc on a raison

Résultat de la recherche

La parole à l’accusation : Christian Füller

Vendredi, septembre 2nd, 2016 - Entre nous

Suite à la fusillade de Munich, de plus en plus de voix se font entendre pour réclamer un débat sur les « killerspiele ». Le journaliste dont nous vous présentons l’article en fait partie. Mais sert-il sa cause efficacement ? Spoiler : la réponse est non. Encore une fois.



La parole à l’accusation : Uwe Schünemann

Jeudi, juin 2nd, 2016 - Entre nous

Nouvelle traduction d’article en provenance d’Allemagne, où cette fois nous faisons la connaissance d’un Ministre de l’Intérieur qui voulait interdire les jeux violents, et tant qu’à faire, organiser des descentes de police contre les joueurs récalcitrants.



La parole à l’accusation : Rudolf Weiß

Jeudi, juin 27th, 2013 - Entre nous

Nouvelle traduction d’article en provenance d’Allemagne, avec un dur de dur, qui veut interdire les killerspiele et qui, au passage, vous méprise cordialement.



La parole à l’accusation : Rudolf Hänsel

Lundi, mars 14th, 2011 - Entre nous

Peut-on faire pire que Jack Thompson ? Peut-on se conduire de manière encore plus méprisable et hallucinée ? Je prétends que oui, et je vous le montre avec mon nouvel « invité ».



La parole à l’accusation : Michael Wallies

Mercredi, octobre 13th, 2010 - Entre nous

Dans la famille des anti-killerspiele allemands, j’appelle le joueur repenti : Michael Wallies, ancien « accro » aux FPS qui prêche actuellement la bonne parole pour détourner les jeunes du fléau de la violence vidéoludique.



La parole à l’accusation : Werner Hopf

Mercredi, septembre 1st, 2010 - Entre nous

Après Christian Pfeiffer, voici un autre chercheur dont les travaux sur la violence des jeux vidéo ont fait sensation. D’autant que les accusations radicales qu’il porte contre les « killerspiele » sont largement reprises en Allemagne et ailleurs.



La parole à l’accusation : Christian Pfeiffer

Vendredi, juillet 16th, 2010 - Entre nous

Attention, gros calibre : la personnalité allemande que nous allons vous présenter ici mérite vraiment ce qualificatif. Il s’agit du criminologue Christian Pfeiffer, probablement le détracteur des jeux vidéo le plus célèbre et le plus respecté dans son pays (accessoirement, c’est aussi le frère de Regine).



La parole à l’accusation : Sabine Schiffer

Mercredi, juin 16th, 2010 - Entre nous

Nouvelle traduction d’article en provenance d’Allemagne. Fidèle à la politique de la carotte et du bâton, après avoir présenté Regine Pfeiffer, une critique des jeux vidéo ouverte au dialogue, j’introduis Sabine Schiffer, une détractrice acharnée de ce média, qui ne sait pas en parler autrement que sur un ton hostile et méprisant.



La parole à l’accusation : Regine Pfeiffer

Vendredi, avril 9th, 2010 - Entre nous

Nouvelle incursion en Allemagne, afin de rendre visite aux détracteurs locaux de la violence des jeux vidéo. Plus précisément, une détractrice, qui a beaucoup d’atouts en sa faveur, notamment une bonne connaissance de ce qu’elle critique et une volonté de dialoguer inébranlable. J’ai nommé : Regine Pfeiffer.



La parole à l’accusation : Malte Lehming contre le « lobby des jeux »

Vendredi, mars 12th, 2010 - Entre nous

Une nouvelle traduction d’un article allemand, cette fois issu d’un grand quotidien national. Désormais, au lieu de s’en prendre simplement aux « killerspiele », on va aussi sonner le tocsin contre ceux qui les pratiquent. Un an après Winnenden, c’est très tendance.